LE CHARBON DE TYPHA 

Le projet de recherche consiste en la conception d’un procédé de production de charbon de cuisine adapté au contexte local. Ce charbon est produit à partird’une plante envahissante de la famille des roseaux, le Typha australis, qui colonise les aires inondées du fleuve Sénégal depuis la construction du barrage anti-sel de Diama en 1986, avec des conséquences néfastes sur les activités humaines et l’écosystème environnant, notamment sur le territoire du Parc national du Diawling. 

Les activités de recherche portent à la fois sur :

  • le processus de production permettant de transformer la plante en charbon (carbonisateurs, presses motorisées à charbon, séchoirs, etc.)
  • et sur la composition optimale du charbon (liant, mélange, séchage, qualité physico-chimiques).
Deux entités de recherche ont été mises en place dans le cadre de ce projet :
  • l’unité expérimentale d’optimisation de la production du charbon « vert » à base de Typha qui permet de réaliser de concevoir et tester des équipements deproduction
  • le laboratoire de mesure des caractéristiques physico-chimiques des combustibles solides qui permet de déterminer 13 paramètres importants pour le charbon domestique

Cette recherche vise à réduire les impacts négatifs liés à la présence du Typha dans le fleuve, diminuer la pression sur les forêts environnantes et créer des activités génératrices de revenus dans les villages du sud du Trarza. Trois villages sont actuellement équipés d’unités de production de charbon de Typha :

  • Garack (Rosso)
  • Keur Macène (Keur Macène)
  • Bouhajra (Parc National du Diawling)

Ce projet de recherche, initié en 2008 à l’Iset, trouve une continuité depuis 2011 avec le projet TYPHA financé par l’Union Européenne. Le projet TYPHA est mené en partenariat avec le Gret, ONG française de développement, et le Parc National du Diawling (PND). L’Iset est en charge des aspects de recherche technique du projet, le Gret des aspects socio-économiques et le PND du suivi environnemental.
Pour en savoir plus sur les activités du projet TYPHA, vous pouvez consulter les documents suivants :

Une maison de pêcheur cernée par le Typha (2012)

Le charbon de Typha de l’Iset en 2009

Le charbon de Typha de l'Iset en 2013

Carbonisation du Typha sec à Garack (2013)

Presse à charbon équipée d'un 
motoréducteur (Iset 2013)

Séchage du charbon produit à l'unité du 
village de Garack (2012)

Tests de cuisine comparée (Iset 2013)

Mesure du taux de cendres dans 
un four à moufle (Iset 2012)

 

Babana Ould Mohamed Lemine
Enseignant chercheur - Génie Mécanique
Responsable du projet TYPHA à l’ISET
Tel : (+222) 22 60 12 57