Départements et Unités

 

Département de Production et Protection Végétale (DPPV) :

Le département de production et protection végétale a pour mission de promouvoir le développement durable des systèmes de production des cultures irriguées et pluviales par le biais de la formation des professionnels compétents et ses activités de recherche et vulgarisation. Le département offre aux étudiants une formation multidisciplinaire en agronomie, horticulture, production agricole, protection des végétaux, et malherbologie.

Visiter la page DPPV

Département de Production et Santé Animales (DPSA) :

Le Département Production et Santé Animales (PSA) joue un rôle vital dans le développement du secteur sylvopastoral à travers la formation de professionnels de haut niveau dans les domaines de la production et de la santé animales et par le biais d’activités de recherche et de vulgarisation, axées sur l’amélioration de l’alimentation, de la santé et de la productivité du cheptel. Le département dispose de Six laboratoires bien équipés (Microbiologie et parasitologie, Anatomie et chirurgie, Reproduction et sélection animale, Alimentation et nutrition animale, Entomologie).

Visiter la page DPSA

 

Département de Sciences et Technologies des Aliments (DSTA) :

Le Département a pour mission d’améliorer la qualité, la salubrité et la sécurité des aliments en Mauritanie et de contribuer au développement d’une industrie alimentaire moderne et performante en Mauritanie. Le département, qui regroupe une équipe d’enseignants-chercheurs et de professionnels, forme des techniciens supérieurs et des ingénieurs, capables d’intervenir au niveau de tous les aspects de la transformation, la conservation et  la commercialisation des aliments. Il offre également des formations continues à l’usage des professionnels du secteur.

Visiter la page DSTA

 

Département de Génie de l'Agriculture et des Biosystèmes (DGAB) :

Le département assure des formations spécialisées, basées sur l’application des concepts de l’ingénierie aux systèmes agricoles et à la protection de l’environnement afin de promouvoir l’émergence d’une agriculture performante et durable. Dans ce cadre, le département assure la formation professionnelle de Technicien Supérieur dans les filières : Génie rural ; Géomatique ; Génie de l’environnement ; Protection de l’environnement et Protection et Aménagement du littoral ainsi que celle d’ingénieur en Génie rural.

Visiter la page DGAB

 

Département de Génie Electromécanique (DGEM) :

Le département Génie mécanique vise à former des étudiants aptes à exercer des fonctions de travail reliées à l’exploitation des équipements agricoles mobiles (tracteurs, moissonneuses, semoirs, appareils aratoires…) et fixes (systèmes de pompage et d’arrosage, implantation de serres, équipements de traite…), ainsi qu’aux équipements des industries de transformation agro-alimentaire en général. Sa formation polyvalente comporte des connaissances dans les domaines des sols, des plantes, des productions animales et végétales, du génie rural, de la gestion et de la commercialisation. Cette formation est complétée par une solide spécialisation dans le domaine du génie mécanique, en fabrication, en maintenance et en électricité.

Visiter la page DGEM

 

Unité de Technologie de l'Information (UTI) :

L’unité est une structure transversale qui a vocation de participer à l’amélioration de la formation scientifique des étudiants de l’ISET par une meilleure maîtrise des nouvelles technologies de l’information. L'Unité assure la formation professionnelle (License professionnelle) en technologies de l'information (pour plus de détail voir cursus de formation). La formation offerte permet aux étudiants de développer des connaissances théoriques et pratiques en informatique, en génie de logiciels et en technologies de l'information et de la communication.

Visiter la page UTI

 

Unité de Langues (UL) :

L’unité de langues est une structure transversale qui a vocation de participer à l’amélioration de la formation scientifique de l’ISET par une meilleure maîtrise des techniques de communication et l’apprentissage des langues vivantes, en particulier l’anglais, le français et l’arabe. La formation garantit au futur technicien supérieur et ingénieur la capacité d’argumenter, de défendre un projet, d’apporter des idées et des solutions nouvelles ainsi que celle d’exercer son travail dans un contexte diversifié, impliquant l’usage de différentes langues.

Visiter la page UL