En Mauritanie, une plante nuisible devient source d'énergie

 

Le Monde – « Transformer une nuisance en une ressource énergétique renouvelable : c'est le pari réussi de l'Institut supérieur d'enseignement technologique (ISET) de Rosso en Mauritanie, du parc national du Diawling, et du GRET, ONG française de développement, de valoriser en charbon le Typha, cette plante qui envahit le fleuve Sénégal.

Une innovation distinguée, mercredi 9 septembre, par le prix Convergences 2015 qui récompense les projets à fort impact social ou environnemental. »

Ce projet de " Promotion du charbon de Typha en alternative au charbon de bois " est soutenu par l'Union Européenne et l'Agence Mauritanienne pour la promotion de l'accès universel aux services (APAUS).

L'ISET est en charge des aspects de recherche technique du projet, le GRET des aspects socio-économiques et le PND du suivi environnemental.